Mot de passe oubli ?  INSCRIPTION

4mes Lgufrufolies, Ermont, 3 et 4 octobre 2009



English translation by Wojciech

La premire rencontre en 2006 s'tait droule sur une demie journe, la deuxime en 2007 sur une journe, la troisime en 2008 sur deux jours et la quatrime rencontre dbuta ds le vendredi. Bienvenus Ermont (Val d'Oise) pour un voyage au cur des quatrimes lgufrufolies.

Vendredi 2 octobre :

Le vol n 42 de l'American Airline se pose l'aroport de Roissy Charles de Gaulle vers 8 heures 50, en provenance de Chicago. Laurence et Didier (qui a un drapeau amricain en main pour la circonstance), attendent le roi amricain de l'tiquette de mangues et papayes, Wojciech SLUSAREK. C'est une grande joie pour eux d'accueillir ce collectionneur amricain qui traverse spcialement l'Atlantique pour rencontrer ses correspondants europens.



Bien que fatigu, il nous accompagne toute la journe dans les prparatifs avec Denise et Grard BEIX qui sont, pour cette occasion, nos correspondants et organisateurs locaux. C'est aussi grce leur dynamisme et leur enthousiasme que nous avons pu trouver la belle salle auprs de la mairie, l'Arche, 150 rue de la gare.
A 18 heures les premiers congressistes attendus sont tous arrivs (Xavier et Elvira de Belgique, Maryvonne et Marcel) et sur l'initiative de Laurence nous partons sur l'esplanade du Champs de Mars pour un pique-nique sous les feux de la Tour Eiffel, rejoints un peu plus tard par Gabriel qui arrive de Niort.



Samedi 3 octobre :

Ds 10 heures les cinq organisateurs (Laurence, Denise, Grard, Gabriel et Didier) sont pied d'uvre et dbordent d'nergie pour mettre en place la salle, installer les tables, les chaises, la dcoration et la signaltique.





A 11 heures c'est l'arrive ininterrompue des inscrits dans une grande dmonstration de joie communicative. Un repas est organis dans un coin de la salle avec le concours de la pizzeria locale.



A 14 heures la rencontre est officiellement ouverte avec le traditionnel discours bilingue, Didier en franais et Gabriel qui matrise parfaitement la langue, en anglais. Dans le mme temps Laurence pingle les badges et dans cet exercice prilleux aucun bless n'est dplorer.

Inscrits prsents :

Pour leur premire participation :

Jean-Nol DUPONT, collectionneur d'emballages de fruits, et sa compagne Francine, de Belgique, et le chien Pomme. Monique LEQUY et son poux Grard Colette LUERY, l'impratrice du melon franais Eugne VERDOOD, et son pouse Susy qui fait les meilleures frites de Lige Wojciech SLUSAREK, le roi amricain de la mangue (1 cent m'envoyer par la poste), des tats-Unis

Pour leur deuxime participation :

Hans-Peter STEPPEN, d'Allemagne
Nikolaus BIESENKAMP, d'Allemagne
Nico VERSCHUREN des Pays-Bas
Xavier HEYTE de Belgique et pour la premire fois sa compagne Elvira de Madrid (Espagne)
Daniel LABROUE
Rony WOUTERS de Belgique
Grard BEIX et son pouse Denise, les rgionaux de la 4me tape du Lgufrutour .


Pour leur troisime participation :

Maryvonne MIRANDA qui bataille dur pour retrouver sa premire place mondiale et son poux Marcel

Pour leur quatrime participation :

Laurence LELOUP Gabriel GIRAUDEAU Didier SALAMON, l'quipe pionnire

La bonne surprise fut l'arrive inopine de deux collectionneurs connus mais non inscrits, qui se sont prsents d'initiative et qui ont pu s'installer dans les mmes conditions que les autres personnes :

Jeannine AUBRIET et son poux Jean-Jacques Jean-Pierre BERNARD

velyne FLORENT, collectionneuse repentie, a particip pendant deux jours la runion, les mains attaches dans le dos pour prvenir une rechute possible. Il y a deux ans, la veille de la deuxime rencontre, elle avait donn sa collection aux fondateurs du site. Elle se contentera l'avenir de ramasser des tiquettes pour ses nouveaux amis.
taient excuss Alain SQUADRELLI, Michel SIX, Michel HAINAUT, Bernard CHARPENTIER, Carole LOISON, Justine LEMONTAGNER, Darrell et Jenny MYERS (USA), David KVASNIECA (RTC), Premek ANDRYS (RTC), Rebecca MARTZ (USA) qui avaient confi des ballons gonfler Wojciech, Carl SIKORA (USA), Olga SOKOLOVA (Russie), Joan WEINMAYER (USA), Gustavo VEZOZI (ITA).
La publicit faite autour de cette manifestation (affiches, presse spcialise et locale, panneaux lumineux dans la ville) a attir une quarantaine de visiteurs curieux parmi lesquels des collectionneurs :

Jean-Claude DEBERGUE collectionneur d'emballages et son pouse Michle Jean-Pierre CAMUS, un passionn qui habite EAUBONNE et dj connu de certains participants.

Il est noter qu'un monsieur venu chez nous en curieux a t emball par la collection d'emballages de Jean-Nol et qu'il est reparti avec quelques exemplaires pour dbuter une collection.
Pendant tout l'aprs-midi il rgna une intense activit autour des tables o l'on voyait les classeurs changer frntiquement de mains, tout a en franais, en anglais, en allemand et en flamand.





A 16 heures les corps et les cerveaux chauffaient et le pompier dut intervenir pour annoncer une pause pour raliser la photographie de groupe et proposer le visionnage d'un petit film sur la fabrication des tiquettes et l'tiquetage des fruits. (remerciements la socit Euro-label 06).




De gauche droite : Rony WOUTERS, Nico VERSCHUREN, Hans Peter STEPPEN, Monique LEQUY, Grard LEQUY, Evelyne FLORENT, Colette LUERY, Wojciech SLUSAREK, Janine AUBRIET, Didier SALAMON, Maryvonne MIRANDA, Marcel MIRANDA, Gabriel GIRAUDEAU, Xavier HEYTE, Eugne VERDOOD, Laurence LELOUP, Jean-Nol DUPONT, Nick BIESENBAMP, Daniel LABROUE, Jean-Claude DEBERGUE, Grard BEIX, Jean-Pierre BERNARD, Michle DEBERGUE

Une autre tape incontournable commence 19 heures 30 avec l'apritif et le repas autour d'un apptissant buffet froid. Comme l'a rappel Didier dans son discours, parler d'change c'est associer la collection et l'humain. C'est aussi le moyen idal de favoriser l'intgration des nouveaux et des pouses. Laurence et Didier qui ont toujours une immagination dbordante avaient dcor spcialement les verres et ils furent donns en souvenir aux participants.







A 23 heures la prsence du gardien de la salle rappelle tous que si c'est la nuit blanche Paris, c'est l'extinction des feux Ermont. Il faut nanmoins dcrocher des rideaux certains collectionneurs qui refusent de quitter la salle. Pour d'autres conducteurs, cause d'un GPS belge rgl sur Bruxelles, ils vont faire des dtours impressionnants avant de retrouver l'htel HERBLAY.

Dimanche 4 octobre :

La reprise des dbats est sonne 10 heures et il n'y a pas un seul retardataire dplorer. Ferme au public, la salle a des allures de classe studieuse o rgne un calme tonnant qui tranche avec l'animation de la veille.

Pendant ce temps, et depuis samedi, un jury compos des conjoints et sous la prsidence de Denise, est charg d'tudier les collections prsentes. Ceci est ralis avec le plus grand srieux et mme les plus rcalcitrants au dpart se prtent au jeu dans la bonne humeur.



A midi, aprs la remise des diplmes de participation, Denise proclame les rsultats.
Trois prix sont dcerns sous les cris, les applaudissements et les aboiements du chien :


Plus belle collection : Daniel LABROUE
Plus belle prsentation : Jean-Nol DUPONT (Belgique)
Pour le coup de cur pour un collectionneur le jury, dans l'incapacit de les dpartager, a remis deux prix ex quo Rony WOUTERS (Belgique) et Wojciech SLUSAREK (USA).



Photographies des dlgations sous leur drapeau national :













Ces deux journes sont passes bien trop vite et dj les premiers dparts claircissent le groupe. Les plus loigns reprennent la route; nos amis allemands, Daniel pour Toulouse, Jean-Nol et Francine pour la Belgique. Les rescaps rejoignent malgr tout dans la bonne humeur le restaurant chinois dans le centre d'Ermont.

A la sortie c'est de nouveau des sparations avec pincements au cur et grands gestes d'amiti.
Les derniers courageux retournent la salle pour en terminer le rangement et 16 heures 10 le groupe est dfinitivement dissous avec une sensation d'un grand vide qui s'installe soudain.

De l'avis de tous, et les messages envoys le confirment, cette quatrime rencontre a t passionnante, enrichissante et mouvante. Comme l'a crit Xavier sur le livre d'or du site peine arriv Namur, on a eu le sentiment de participer quelque chose de trs grand . Cette collection qui prte parfois sourire nous permet tous les ans d'largir le cercle de l'amiti, au del des frontires et des invitables barrires de la langue qui s'estompent chaque fois un peu plus. L'homme, seul, n'est rien. Mais nous, tous ensemble, on a de plus en plus la sensation de devenir une famille.




Quelques photos supplmentaires